Burn-out

00:00 / 02:39

Le témoignage que vous venez d’écouter, c’est mon histoire. 

En vous le livrant en toute simplicité, je vous donne l’autorisation d’en faire autant.  Pas d’embarras entre nous, vous pouvez me parler sans langue de bois et ainsi déjà gagner un temps précieux.

 

Dans le cas d’un burn-out médicalement confirmé, je me dois d’être transparente avec vous.  Vous laissez penser que le problème pourra être résolu en 2 ou 3 séances serait vous mentir.  Je sais par expérience qu’il y a un processus à suivre, des étapes à franchir pour s’en sortir vraiment. 

Vous êtes unique, vous pourrez aller plus ou moins vite, l’ordre des étapes ne sera pas le même pour tout le monde mais comptez environ

8 séances.

Si vous avez peur de ne pas aller jusqu’au bout du bout,  le programme

« Burn-out - refaire en mieux » est alors fait pour vous. 

Il s’agit d’un programme en 8 séances, prépayées.

Vous n’êtes pas directement concerné.e, c’est plutôt un de vos proches ?

Mon témoignage peut vous faire comprendre à quel point une personne en burn-out souffre physiquement et moralement.

NON Elle ne le fait pas exprès. 

NON Elle ne profite pas du système.  

NON Elle ne voit pas comment faire autrement sinon elle l’aurait déjà fait.

Il est par conséquent contreproductif de lui dire  :  « mords sur ta chique, 

cela fait suffisamment longtemps que cela dure,  il est temps de reprendre le boulot ».  

Juger est toujours facile lorsque l’on n’est pas dans le cas.  Les personnes en burn-out se jugent déjà suffisamment durement elles-mêmes.

 

Il en va de même pour les conseils : attendez que l’on vous sollicite. 

En période de burn-out, votre proche a avant tout besoin de votre écoute, de votre patience et de votre soutien.

Contrairement à une dépression, une personne en burn-out a envie de s’en sortir.   Mais il lui faut du temps et un entourage bienveillant pour retrouver l’énergie.

 

Mon accompagnement ne se limite pas à la personne en burn-out.  Vivre avec quelqu’un qui souffre est aussi une épreuve de vie pour vous.  Vous avez le droit de ne pas être bien,  de vous interroger, de ne pas savoir comment faire.  

 

N’attendez pas de craquer, faites-vous coacher...